Lithothérapie

Rechercher

Purification et Rechargement

Mis à jour : 21 févr. 2019


Les pierres en lithothérapie interagissent avec leur environnement notamment avec leur porteur,Il est fréquent qu’une pierre vous ait apporté tout ce qu’elle pouvait, dans ce cas elle s’est vidée de son énergie. Il va falloir donc rétablir l’énergie de la pierre afin de pouvoir l’utiliser à nouveau. Il arrive aussi que la pierre absorbe votre mal être sous forme d’énergie dans ce cas-là la pierre est bien chargée mais elle est chargée de négatif. Dans ces deux cas la pierre demande à être purifiée et rechargée.


Il existe de nombreuses techniques de purification. Les plus fiables sont souvent les techniques ancestrales qui ont fait leurs preuves à travers le temps, par-delà les époques et les civilisations. Le caractère universel de ces techniques, au-delà des cultures, des mœurs et des coutumes, est important.

Le recours aux éléments naturels (l’air, l’eau, la terre, le feu) pour la purification est à la fois universel et intemporel.


Purification par l’air :


Encens et fumigation :


- Le Benjoin

- Le Copal

- La Sauge

- Le Palo Santo (Bois Sacré)

- Etc..


Toutefois, l’efficacité de cette technique est limitée. Certes, elle est utile pour purifier la pierre de l’influence de ambiances négatives (pensées et émotions notamment), qui peuvent l’affecter superficiellement. Elle est cependant insuffisante pour une purification en profondeur, notamment quand la pierre est portée sur soi en permanence, dans un contexte très polluant.


Purification par l’eau :


Il y a deux façons d’utiliser l’eau pour purifier les pierres :


- L’eau en mouvement : On fait couler l’eau sur la pierre. On utilise dans ce cas l’énergie de l’eau pour débarrasser la pierre de pollution énergétique.

- Le trempage : On laisse tremper les pierres pendant un certain temps. On utilise, dans ce cas, le pouvoir absorbant de l’eau, laquelle est ensuite jetée.


Toute méthode utilisant l’eau doit être évitée avec les sulfures de fer comme la pyrite, la marcassite, les Bojis …, que l’humidité peut détériorer. Certains oxydes de fer comme l’hématite ou la magnétite (mais surtout les météorites métalliques) peuvent s’oxyder au contact de l’eau et se désagréger. Les pierres hydrosolubles comme la sélénite et la célestite.


Purification par la terre :


Cette technique consiste à enfouir une pierre dans un endroit positif et de la laisser au moins 24 heures ou plus longtemps en fonction du besoin de purification.


Purification par le feu :


Le feu est l’élément purificateur le plus puissant et le seul qui ne puisse être pollué. Cependant, cette méthode est difficile et dangereuse à mettre en pratique et peut être risquée pour les pierres si l’on ne connaît pas leur capacité à supporter la chaleur (température de fusion, notamment).


L’usage du Sel pour la purification :


Le sel est aussi traditionnellement utilisé pour la purification, notamment associé à l’eau.


Cependant, l’usage du sel pur au contact des pierres est déconseillé.

En effet, le sel a un effet très corrosif sur les pierres et affecte même les pierres dures. De plus le sel peut provoquer des réactions chimiques avec d’autres éléments de la pierre et lui faire perdre sa couleur ou la craqueler. C’est le cas, entre autres, avec les pierres riches en eau comme l’opale, la turquoise ou la variscite.


Les personnes qui souhaitent utiliser l’énergie absorbante du sel peuvent utiliser la technique suivante :


Disposer le sel dans un bol ou une assiette. Poser ensuite sur le sel une petite coupelle (ou un tissu en coton) avec la pierre dessus. On évite ainsi le contact direct du sel avec la pierre, qui est purifiée par l’action absorbante du sel. Celui-ci doit ensuite être jeté.


La purification par le son (Bols de cristal, bols tibétains, etc..) :


Entreposer les pierres dans le bol et le faire sonner pendant quelques minutes.


Rechargement :


Grâce à la stabilité de leur réseau cristallin, les pierres ont la possibilité de garder leur énergie pendant des millions d’années dans les conditions habituelles de leurs milieu.

Cependant, une fois extraites de leur milieu naturel, quand nous entrons en interaction avec elles, il y a un échange d’énergie, et la pierre peuvent en être affectées positivement ou négativement. Comme dans toute relation, depuis l’atome jusqu’à l’être humain, il y a des donneurs d’énergie et de demandeurs d’énergie.


Si l’organisme est en manque d’énergie ou de certains élément chimiques contenus dans le minéral, il va les absorber, ce qui peut dévitaliser la pierre ou du moins affaiblir son énergie. C’est pourquoi on parle de « recharger » les pierres. Ce terme pourrait laisser supposer que les pierres se déchargent systématiquement à l’usage comme le feraient une pile ou une batterie. Ce n’est heureusement pas le cas !


Cependant, il peut arriver que certaines pierres plu sensibles que d’autres, quand elles sont portées au contact du corps, puissent perdre de leur énergie.


Rechargement par énergie solaire ou lunaire :


Le soleil est une source d’énergie abondante et il est souvent recommandé dans la lithothérapie d’exposer les pierres au soleil pour les recharger. Cependant, l’exposition au soleil ne convient pas à toutes les pierres, et elle peut s’avérer nuisible à certaines d’entre elles : leur couleur notamment peut-être altérée et leur structure endommagée.


Il est déconseillé d’exposer au soleil les pierres qui appartiennent à l’une des catégories suivantes :


- Pierres d’énergie « froide » comme l’améthyste, l’aigue-marine ou la fluorite : l’énergie solaire va à l’encontre de leur propre énergie. Il en est de même en général avec les pierres de couleur bleue.

- Pierres d’énergie lunaire, féminine, comme la pierre de lune, la perle, l’opale, la tiffany… L’énergie de la lune leur convient mieux.

- Pierres riches en eau : opale, turquoise, variscite,..

- Pierres contenant dans leur composition chimique des éléments photosensibles : azurite, kunzite, quartz rose, améthyste,..


Rechargement sur amas de quartz :


L’utilisation d’une druse (groupe de cristaux) en cristal de roche, améthyste ou citrine est la méthode la plus sûre et la plus efficace pour dynamiser les pierres. Les pierres posées dessus, directement au contact de leur pointe, pourront ainsi bénéficier au mieux de leur énergie. L’amas de quartz doit lui-même avoir été purifié et rechargé au préalable.


Source : La Quintessence des Pierres - Gérard Cazals; La Bible des Cristaux - Judy Hall

9, Rue Dancet

1208 Genève

Suisse

Acamar.holistique@gmail.com

Boutique de lithothérapie

&

Thérapie énergétique

Horaires

Lundi - Vendredi : 12h - 18h

Tél : 022 320 01 89

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 par Ruben Huerta. Créé avec Wix.com